23/05/2008

Nam Ha National Park

Du village frontalier de Huay Xay, nous avons pris un bus pour le petit village de Vieng Poukha au nord du Laos. Apres avoir dormi dans une hutte au bord d'une riviere nous sommes partis pour 2 jours de trek "eco-touriste". L'eco-tourisme pourrait etre resume par la formule "tourisme responsable", il consiste dans notre cas a aller a la rencontre de tribus reculees en perturbant le moins possible leur equilibre et en financant une partie de leur developpement (de plus en plus difficile dans le monde actuel). Dans la pratique cela consiste a marcher une journee pour aller dormir au village et une fois sur place a manger local, dormir et evoluer a l ecart du village pour deranger le moins possible (c'est ainsi que nous avons ete le seul groupe au village). La regle de base serait de ne pas s'imposer et d'attendre que quelques curieux viennent a vous.
La veille de notre depart nous avons fait la rencontre d'un couple de francais, Laure et Paul, et d'un australien, Matt, c'est avec eux que nous avons pris le chemin du village. Le temps a ete magnifique, ciel bleu et beaucoup de soleil. Nous avons marche toute la premiere journee en direction du village. La marche a consiste en gros a retirer tous les 10 m les sangsues qui nous montaient le long des pieds. Il n'y avait quasiment pas de vue a part pour la pause dejeuner ou nous nous sommes arretes sur un site d'entrepot de riz (fait de bambou) abandonne a la suite d'un feu. L'apres midi fut agreable avec quelques prairies degagees, une pause baignade dans un cours d'eau au milieu de la foret et des vues prenantes sur les collines environnantes.
Bananiers au milieu de la foret tropicale
Vue sur les collines au milieu de nulle part
Mais nous n'avions tous qu'une seule envie en cette premiere journee : arriver au village. Ce fut chose faite vers 17h, apparement sur un rythme rapide aux dires du guide qui nous a laisses pour aller dormir si tot arrives. Nous sommes arrives par le haut du village, a cote des entrepots a riz et de l'ecole (qui ne fonctionne plus depuis que l'instituteur est parti). Nous y avons decouvert notre logement, sommaire et tenu a l'ecart du village. En soiree, apres avoir longtemps regarde les vaches de la place du village en attendant que quelque chose se passe, des enfants se sont approches de nous. D'abord timidement puis en groupe, ils sont venus a notre rencontre. L'instant fut inoubliable, leurs visages magnifiques.
Petite Akha
Les enfants du village
La vie au village Akha est simple et dure. Les femmes n'ont pour ainsi dire aucun droit a part celui de travailler plus dur que les hommes. Elles portent une jupe noire et un bonnet arborant des pieces ou autres bijoux d'apparence argentee. Les Akha vivent en autarcie de la cueillette de fruits, de l'elevage de porcs, de poulets et de vaches. Ils cultivent le riz une fois l'an en brulant la foret tropicale pour trouver des terres fertiles (ce n'est pas tres developpement durable...).
Le village
Le lendemain nous avons visite le village au lever du soleil. C'etait le moment reve pour boire un petit verre de whisky local, le Lao Lao, gentiment offert par un Akha nous faisant visiter sa maison. Nous avons ensuite repris la route de la foret au milieu des sangsues.
Compagnon de trek
Le soleil etait au rendez-vous et les paysages magnifiques. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arretes a un village Kamou, la principale ethnie des environs.
Hutte pres d'une riziere au milieu de la foret
Nous avons d'ailleurs pris le dejeuner dans une maison kamou, et ce fut le lieu d'autre rencontres avec des enfants.
Enfants Kamou
La fin du trek fut une succession de passages de rivieres plus ou moins importantes.
Riviere et buffles

3 commentaires:

Dad a dit…

Votre voyage, c'est aussi des rencontres très riches et émouvantes, même si vous ne pouvez pas beaucoup photographier les gens.
Et ces rencontres-là, vous ne les oublierez pas de sitôt !
Dad

Dad a dit…

Certaines rencontres sont même un peu trop "attachantes" (voir sangsues) !

Clémentine a dit…

Ro lala ça m'énerve toutes ces photos... La prochaine fois faudra m'amener cousin parce que là je vais être obligée de squatter la maison de Noé pdt le mois d'Août pour que tu me racontes tout ça (hop ça c'est placé ^^).
A bientôt =)