09/05/2008

Khao Yai

Khao Yai est le plus grand et le plus visite des parcs nationaux thailandais, considere par beaucoup comme l'un des plus beaux parcs dans le monde. Fonde en 1962, il est situe au sud ouest de l'Isan, a la frontiere avec le Cambodge. Il s'etend sur pres de 2200 km carre, et abrite l'une des plus grandes forets de mousson encore intactes d'Asie du Sud Est. On peut y voir nombre d'animaux, dont des elephants sauvages ou meme des tigres, meme si pour cela il faut avoir a peu pret autant de chance qu'un gagnant au loto, moins de 200 tigres etant encore en vie sur l'ensemble du territoire thailandais. Nous avons accede au parc depuis la petite ville de Pak Chong, situee a quelques km au Nord de l'entree principale. Nous avions pris un tour avec la guest house ou l'on logeait, et etions donc avec un guide tres competent et tres efficace. Nous avons passe la journee a sillonner les routes du parc a l'arriere d'un pick up, nous arretant des que le guide apercevait un animal digne d'interet dans les arbres ou sur le bord de la route. Nous avons ainsi pu voir un magnifique serpent, quelques jolis scorpions, des barking deer, sorte de biches qui font vraiment le bruit d'un aboiement de chien, et des calau, sortes de toucans d'Asie.
Point de vue sur le parc La dense foret de mousson Joli petit serpent de bambou Barking deer Calau dans les arbres
Nous avons egalement fait une petite promenade dans la foret, qui devait nous donner l'occasion de voir notamment quelques familles de gibbons. Malheureusement nous n'avons pas eu la chance de voir beaucoup d'animaux lors de cette marche en dehors des dizaines de sangsues qui jonchaient le sol et qu'il fallait s'oter des chaussures et de nos chevilles qu'elles tentaient d'escalader. Nous sommes cependant passes au pied d'arbres plutot impressionnants, comme d'immenses ficus.
Immense ficus
Nous sommes ensuite alles dejeuner au pied d'une magnifique cascade, qui se trouve avoir ete rendue tres celebre par le film La Plage. C'est du haut de cette chute d'eau de plus de 25m que sautent les acteurs dans le film (ou plutot leurs cascadeurs...), assez impressionnant vu d'en bas. Malheureusement l'eau dans le bassin au pied de la cascade etait rendue marron par les pluies abondantes du dernier mois, certainement pas aussi photogenique que la couleur bleu profond que l'on peut voir pendant l'hiver quelques mois plus tot.
La celebre cascade de Haeo Suwat
Je suis sous la cascade, comme dans le film apres un joli plongeon... ou pas
Apres une baignade agreablement rafraichissante, il etait temps de remonter dans la benne de notre pick up pour partir a la chasse aux elephants. Et cette fois, contrairement a de si nombreuses reprises au cours des dernieres semaines, nous avons enfin eu de la chance puisque nous avons fini par rencontrer une mere elephant et son elephanteau sur la route. Rien a voir avec les elephants domestiques a l'oeil vide et triste que l'on a vus si souvent dans les coins a touristes, que ce soit en Inde ou en Thailande. La c'etaient des elephants sauvages, pas contents du tout de notre presence sur leurs terres, et ils ne se genaient pas pour nous le montrer avec force barrissements. On est donc restes bien sagement dans le pick up, que notre chauffeur gardait prudemment a bonne distance de ces bestiaux de plusieurs tonnes. Lorsque finalement nous les avons croises pour repartir vers l'entree du parc, et que nous sommes passes tout proches, ils sont evidemment devenus encore plus excites et on a bien vu que la mere n'aurait pas hesite a nous charger et a renverser notre vehicule si l'on avait menace d'une quelconque facon son petit ! Apres cette formidable rencontre, il etait malheureusement temps d'observer le coucher de soleil sur le parc et de rentrer a Pak Chong, au terme d'une superbe journee a Khao Yai...
Notre plus belle rencontre : des elephants sauvages Coucher de soleil sur Khao Yai

2 commentaires:

Anonyme a dit…

magnifique cette faune et flore !!! bonne continuation de voyage... Marie-Noelle et Jean-Paul

Dad a dit…

Il manquait ce genre d'animaux sauvages à vos nombreuses rencontres, même sans tigre !
Pour la cascade, il fallait bien la photo avec Eddy au pied pour avoir une idée de la hauteur, et là, ... l'ongin, qu'elle est grande !!!