23/05/2008

Descente du Mekong : Huay Xai - Luang Prabang

Apres notre trek dans le Nam Ha National Park et notre retour a Vieng Poukkha, nous sommes revenus a la frontiere thailandaise (en stop, les rares bus de la journee etant deja tous passes), a Huay Xai. De la, nous avons le lendemain pris un slow boat pour descendre le Mekong jusqu'a Luang Prabang au terme de deux jours de croisiere. Cette croisiere, aussi touristique soit-elle, etait probablement l'un des moments de notre voyage en Asie du Sud Est que l'on attendait le plus : le Mekong a quelque chose de mythique et le descendre en bateau de la sorte ne peut pas laisser indifferent. Nous sommes donc partis vers 9h du matin, en compagnie d'une soixantaine d'autres farang sur notre slow boat, la plupart anglais ou americains, pesant plus de 80 kg (en particulier les filles), et enchainant les bieres et les paquets de chips a longueur de journee. Heureusement, en faisant abstraction du spectacle consternant ayant lieu sur le bateau et en se concentrant plutot sur le fleuve et les rives, nous avons tout de meme pu profiter de cette croisiere qui restera un superbe souvenir, quoique parfois un peu douloureux : rester assis des heures sur des bancs de bois n'etant pas le top du confort !
Notre slow boat a quai
De Huay Xai a Luang Prabang, le Mekong traverse de jolis villages, perdus au milieu de la foret, habites de pecheurs et accessibles uniquement par le fleuve. Ces gens vivent encore comme ils vivaient il y a des siecles, se reposant sur la peche et la cueillette, se servant du fleuve et de ses affluents comme de routes. Entre ces villages, une epaisse vegetation recouvre les berges qui s'elevent souvent pour former de spectaculaires collines et falaises de calcaire. Le soir du premier jour, nous nous sommes arretes au village de Pak Beng, qui s'est entierement tourne vers le tourisme et n'est plus qu'une succession de guest house et de restaurants, mais a su tout de meme garder un certain charme, situe comme il est sur la rive est du Mekong.
Petits villages de pecheurs sur les rives du Mekong Arrivee a Pak Beng
Le lendemain, nous sommes repartis a la meme heure, en direction de Luang Prabang, que nous avons rejoint en fin d'apres midi. Les paysages rencontres furent les memes que la veille, des petits villages separes par de superbes collines escarpees recouvertes par une dense vegetation.
Les rives du Mekong Arrivee a Luang Prabang au coucher du soleil
Nous sommes donc maintenant a Luang Prabang, ancienne capitale du royaume laotien, ou notre ami Benoit va nous rejoindre demain soir pour passer quelques jours en notre compagnie !

1 commentaire:

Dad a dit…

Ne vous plaignez pas trop des touristes américains, il leur arrive aussi de voir de belles choses, même s'ils les polluent grandement par leur présence !
Et puis, vous avez quand même beaucoup réussi à les éviter par vos chemins de traverse.