20/04/2008

Autour des Annapurna : Chiule - Naya Pul

Nous prenons la direction du camp de base de l'Annapurna au petit matin. On a decide de prendre le petit dejeuner a 6h pour pouvoir marcher toute la matinee et eviter une probable pluie en debut d'apres midi. Nous devons rejoindre la vallee de l'Annapurna (vallee de la Madi Kola), notre chemin est une succession de montees et de descentes au milieu de la foret et des champs de ble. Il fait beau, les premieres vues sur le Macchapuchare sont impressionnantes. Le Macchapuchare (6993 m) est un pic sacre (son ascension est interdite) qui domine toute la vallee. Notre chemin passe par les villages de Chundrung et Sinuwa pour se terminer a Bamboo.
Un depart buccolique
Premieres vues sur le Macchapuchare
Le lendemain matin le groupe prend la direction du camp de base. La montee se revele etre plus facile que prevue sauf pour un groupe d'une trentaine de francais, collants Quechua et bouteilles d'eau accrochees sur le torse, la pour une course a travers l'annapurna. L' "Adventure race" n a pas encore commence que deja certains montrent des signes de fatigue dans ce qui est suppose etre une approche d'acclimatation pour eux (la course commence le lendemain du camp de base des Annapurna). Nous arrivons au Macchapuchare Base Camp (3750 m) apres avoir traverse une zone d'avalanche au pied de l'ascension finale. Le camp de base des Annapurna n'est pas tres loin, on decide de s'arreter la, le temps se gate deja. L'apres midi est plutot tranquille, un livre a la main, dans le duvet, sur une banquette de fortune de la piece commune avec une vue imprenable sur le nuage de neige qui recouvre a present le camp de base du Macchapuchare.
Le mystique Macchapuchare
Vallee de la Madi Kola depuis le Macchapuchare Base Camp
Depart 5h du matin pour le camp de base des Annapurna (4170 m). Une heure plus tard la vue est a couper le souffle, un cirque vertigineux de plus de 4000 m de haut se dresse devant nous...
Montée vers le camp de base au lever du soleil
L'Annapurna I
Moraine glaciaire et Annapurna
Le majestueux Machapuchare (a droite) se reveille
Photo de groupe devant l'Annapurna South Tentes d'une expedition, au pied du Hiuchuli
Nous reprenons le chemin en sens inverse pour passer une seconde nuit a Bamboo. L'hospitalite de la logeuse et sa decontraction font que l'apres midi se passe bien. Le lendemain nous continuons a descendre, nous marchons le matin, comme d'habitude, et nous arrivons a Jinhu et ses sources chaudes. L'apres midi se passe tout naturellement dans l'eau au bord de la riviere.
Derniers au-revoirs aux Annapurna
La derniere journee est une longue descente jusqu'a Naya Pul ou nous prenons le bus pour la ville de Pokhara. Ce sera l'endroit parfait pour partager un bon repas et quelques bieres bien meritees avec le groupe !
En 19 jours on aura parcouru plus de 300 km et fait plus de 10 000m de denivelee positif, pour ce qui restera un des grands moments de notre voyage. La diversite des cultures rencontrees et la beaute incroyable des paysages font de ce trek un des plus connus au monde, on comprend tres bien pourquoi ! On a deja hate de revenir pour d'autres treks au Nepal... Si les Andes nous avaient beaucoup plues, l'Himalaya possede une toute autre dimension : c'est le seul endroit au monde ou on peut etre face a face avec plus de 4000m de paroi glacee, au pied de sommets de plus de 8000m ! Et le tout sans avoir besoin de s'encombrer de tentes, lodges et guest house etant presentes tout au long des itineraires de trekking.

2 commentaires:

Cokounet a dit…

Vous me faites vraiment trop rêver...

gégé a dit…

hey!!!!!
je suis toujours votre périple depuis les terres andines, je vois que ça profite toujours autant!!!!
Alors carpediem car pour moi ça sent le retour (snifff)
gros bisous, hasta luego
gg