20/04/2008

Autour des Annapurna : Besisahar - Pisang

Le moment tant attendu est donc enfin arrive, c'est le debut de notre trek autour des Annapurna ! Nous nous levons tot pour quitter Katmandou de bonne heure et pouvoir commencer a marcher en debut d'apres midi. C'est l'occasion de rencontrer notre guide, Krishna, un petit nepalais d'une quarantaine d'annees. Krishna est originaire d'un village de montagne situe a une centaine de km de Katmandou, il est bien sur marie et a 2 enfants. Krishna est d'origine hindouiste mais n'est pas vraiment praticant, il aime dire qu'il s'interesse a toutes les religions, du bouddhisme a l'islam ou au christianisme. Nous prenons un minibus pour rejoindre Besisahar, point de depart du trek, et on ne sait trop comment, les nepalais arrivent a faire rentrer 16 personnes dans notre vehicule. Le trajet est donc sans surprise epuisant, le chauffeur conduisant a une vitesse invraisemblable sur la route defoncee qui relie Katmandou a Pokhara. On se retrouve bloque pendant une demi heure pendant qu'un camion est tracte en dehors du bas cote...
Camion dans le bas fosse, scene tres courante par ici
Bref, apres 6h de route, on atteint finalement Besisahar ou on peut commencer a marcher. Il ne fait pas tres beau, et c'est sous la pluie que nous arrivons a BuleBule ou nous allons passer la nuit apres une bonne heure de marche. Le lendemain, nous suivons toute la journee la riviere Marsayngdi que l'on remontera pendant un bon moment, presque jusqu'au pied du col du Thorong La. La vallee est occupee par de nombreux petits villages et des cultures en terrasse. Il fait toujours un temps tres moyen, pas mal d'averses. On passe au pied de l'Himachula, presque 7000m. On est qu'a 1000m d'altitude et il dresse toute sa hauteur juste au dessus de nous, c'est ca l'Himalaya ! La vallee monte progressivement et se resserre pour devenir une gorge parfois assez aerienne. Nous ne sommes pas encore habitues au poids de nos sacs, ca tire un peu sur les epaules... Nous arrivons finalement a Chamje, ou nous nous arretons pour aujourd'hui, dans un joli lodge donnant sur une belle cascade.
Vallee de la Marsayngdi
Nous nous levons le lendemain matin sous un franc ciel bleu, enfin ! Nous continuons de remonter la vallee, toujours aussi resserree. On traverse nos premiers grands ponts suspendus, plutot impressionnant ! On arrive au magnifique village de Tal, situe a un endroit ou la vallee s'elargit et ou la Marsayngdi forme un petit lac. Les villages que nous traversons ici sont des villages Gurung, ethnie a forte influence tibetaine qui occupe la majeure partie du district de Manang. On voit de nombreux porteurs, qui transportent des chargements plus delirants les uns que les autres. Certains transportent carrement des pylones electriques, qui depassent de 2m de chaque cote de leur dos, les obligeant a marcher en travers... C'est inhumain. Les porteurs qui travaillent pour les trekkers sont bien mieux lotis, on leur envierait presque leur metier a comparer des autres ! Le temps se gate en debut d'apres midi, et c'est encore sous la pluie que nous atteignons Bagarchap, ou nous en terminons pour aujourd'hui.
Premiers ponts suspendus Le superbe village Gurung de Tal Om Mani Padme Hum ecrit en tibetain Arrivee a Bagarchap
Le lendemain matin, apres une bonne montee rendue parfois difficile par le chemin boueux, nous nous retrouvons face au Manaslu, premier des 3 sommets a plus de 8000m que nous aurons l'occasion de voir. Le Manaslu culmine a 8156m, et c'est d'ici son imposante face Nord que nous voyons. Le temps continue de se degrader a chaque fois en debut d'apres midi, Krishna nous assure qu'il n'est pas cense faire ce temps la en Avril et que nous ne sommes vraiment pas chanceux... On a du vexer Ganesh, le dieu de la chance ! Nous arrivons tout de meme a Chame, chef lieu du district de Manang, peu apres midi, avant que la pluie ne recommence a tomber. Le Lamjung Himal dresse ses 6986m juste au dessus de notre lodge, superbe vue assuree le lendemain matin au reveil ! Nous rencontrons ce soir la Georges, un Suisse avec qui nous allons marcher durant tout le reste du trek. Georges vit actuellement aux Etats Unis, ou il enseigne en culture orientale. Il a un parcours tres atypique puisque dans les annees 70, a l'issue d'un voyage en Inde, il a abouti a Dharamsala, residence du gouvernement tibetain en exil, ou il est devenu moine bouddhiste et est reste plus de 15 ans. Il parle donc couramment le tibetain, ainsi que l'hindi, et apres ses annees de moine il a regagne le monde occidental pour enseigner aux Etats Unis.
Manaslu, 8156m
Le beau village Gurung de Chame
Le lendemain, nous partons donc en compagnie de Georges en direction de Pisang. Nous sommes maintenant aux alentours de 3000m, et nous passons toute la matinee a traverser une magnifique foret de sapins qui recouvre les berges de la Marsayngdi. Nous arrivons assez tot a Pisang et profitons du debut d'apres midi pour nous rendre a un superbe gompa (monastere bouddhiste) qui domine le vieux village du sommet de la colline qu'il occupe.
Foret de pins a 3000m d'altitude
Le vieux village de Pisang Gompa qui domine Pisang

2 commentaires:

Perrine a dit…

Enfin de retour ! Hâte de voir la suite de votre trek :-) biz !

Renaud a dit…

Welcome back!!