19/03/2008

Khajuraho

Nous avons donc quitte l'humidite et la chaleur etouffante du sud de l'Inde pour reprendre la direction du Nord. Un long voyage en train, l'un de nos derniers ici, nous a amene a la grande ville de Jhansi, sans grand interet et surpolluee, d'ou nous avons pu prendre un bus pour Khajuraho. En chemin, nous avons fait une courte halte a Orchha, connue pour son ancienne citadelle. Malheureusement, le site n'etait pas vraiment restaure et ne presentait pas un grand interet. Nous avons au moins eu l'occasion de tester ce que les indiens appellent le tempo, sorte de rickshaw partage : 15 personnes ca rentre dans un rickshaw, oui oui !
Ancienne citadelle d'Orchha
Nous sommes maintenant a Khajuraho, reputee pour les sculptures de ses multiples temples. Khajuraho est une petite ville tres tranquille de quelques 20 000 habitants, avec assez peu de circulation, et ou nous avons pu nous balader et explorer la campagne environnante avec plaisir a velo. Cette ville fut fondee par la dynastie des Chandelas, qui connut son apogee aux 10e et 11e siecle avant de tomber sous les coups de l'empire Moghol. Durant une courte periode de moins de 100 ans, ils construisirent ici pas moins de 85 temples, tous plus beaux et impressionnants les uns que les autres, laissant libre cours a leur genie artistique. Lorsqu'ils se sentirent menaces par les Moghols, ils abandonnerent Khajuraho, et la cite, de par son isolement, tomba dans l'oubli, envahie par la jungle. Elle fut redecouverte en 1838 par un soldat britannique, et elle est maintenant l'un des sites touristiques les plus importants d'Inde, sur la route d'Agra a Varanasi. Seuls 25 temples sont encore debout aujourd'hui, largement assez pour admirer tout le talent des artistes Chandelas. Les temples sont tous delicatement sculptes, interieur et exterieur, et de superbes fresques depeignent toutes sortes de scenes du quotidien des Chandelas, allant de scenes classiques d'hommes partant a la guerre, a des scenes beaucoup plus inhabituelles et plutot classees "hard" ! Pour sur, la societe Chandela semblait comporter bien moins de tabous que notre societe contemporaine. Le theme le plus represente est probablement celui de la feminite : des surasundaris (sortes de nymphes divines), aux nayikas (femmes mortelles), des personnages feminins sont presents sur presque toutes les fresques, dancant, se maquillant, se lavant, dans des postures souvent langoureuses et sensuelles, magnifiquement retranscrites dans la pierre, ou bien carrement dans des positions du Kama-Sutra, manifestement toujours tres occupees !
Temples hindous de Khajuraho
Temple Jain
Details des sculptures exterieures Fameuse fresque avec "la femme qui se maquille" "La femme en Sari" ! Scenes moins conventionnelles... Scene encore moins conventionnelle... visiblement lorsque les Chandela etaient a la guerre ils supportaient mal d'etre loin de leurs femmes ! Superbe statue de Vishnu a l'interieur d'un des temples
Khajuraho est indeniablement l'un des endroits que nous avons preferes en Inde, de par son calme, sa tranquilite, et la beaute incroyable de ses temples. Nous prenons maintenant le chemin de Varanasi, anciennement Benares, cite sacree de l'hindouisme traversee par le Gange. Ce sera notre derniere etape en Inde avant le Nepal !

3 commentaires:

Cynthia a dit…

Amigos, me siguen sorprendiendo con sus fotos... lastima que no entiendo nada lo que cuentan... hice el intento pero no hay caso. Voy a tener que aprender frances!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Beso enorme desde la helada Berlin

Cokounet a dit…

Ça vous a sans doute plu pour la tranquillité et la beauté du lieu, mais aussi et surtout parce que vous êtes en manque à force de voyager depuis tous ces mois ; un peu de cul, même en statues, ça fait du bien non ?

Nico

PS: Blague... Vous êtes pas obligés de le publier celui-là ;)

annael-onatrip a dit…

hahahaahahaaaa, j'ai envie de dire c'est pas par ici qu'on voit ça. Sont trop souples ces Indiens.
J'adore le type qui se cache les yeux sur la photo du cheval. Impayable.