08/03/2008

Goa

Apres un interminable voyage de pres de 40 h depuis Udaipur pour parcourir les 1800 km qui nous separaient de Goa, la majeure partie en train, mais la derniere partie en bus, nous avons fini par atteindre notre destination, la plage d'Arambol, tout au nord de l'Etat de Goa. Le petit village d'Arambol est une des plus grandes reserves de hippies au monde, il y a ici de quoi faire une veritable etude sociologique du phenomene hippique (rien a voir avec les chevaux !). Du vieux hippie arrive tout droit de Woodstock a la fin des annees 60, qui s'est trouve bien ici et n'en est jamais reparti, au jeune hippie fraichement debarque de l'Occident, pour qui la vie du vieux hippie est assurement un exemple a suivre, on trouve absolument de tout ! Il y a meme des familles de hippies, avec des enfants d'une dizaine d'annees deja sur les traces de leurs parents, avec la meme coiffure rasta et la meme demarche... Il y a aussi, inevitablement, les hippies qui ont mal vieilli, a qui quelques neurones font visiblement default, probablement consumes par trop de joints et d'alccol, et qui font souvent peine (ou peur, c'est selon) a voir. Il y a meme des Japonais hippies, et ca ca vaut le detour !
Pour nous en tout cas, le spectacle etait tres divertissant, et nous nous sommes contentes d'observer tout ca en profitant des plages peu frequentees, tres agreables il faut bien l'avouer. Le paysage est ici completement different de ce que nous avions vu jusqu'a present, tres tropical et humide, rien a voir avec les etendues desertiques du Rajasthan, illustrant bien toute la variete de l'Inde. Des palmiers et cocotiers a perte de vue, d'immenses etendues de sable, une eau presque trop chaude pour la baignade, des petites huttes en bordure de plage pour passer la nuit, bref de quoi se reposer pendant quelques jours a ne rien faire avant d'entamer la seconde partie de notre voyage en Inde. Parce que touristiquement parlant, il n'y a pas grand chose a Goa, c'est une destination tres prisee par les europeens, en particulier par les anglais, et on se croirait plus souvent sur les plages mediterraneennes qu'en Inde, les tropiques en plus et la foule en moins evidemment. Il semble y avoir quelques jolies cathedrales, laissees par la tres longue occupation portugaise, mais on est pas vraiment venu en Asie pour voir des cathedrales...
Notre hutte au bord de la plage La jolie plage de Mandrem, non loin d'Arambol Coucher de soleil sur la plage d'Arambol
Nous avons donc fait ce pour quoi nous etions venus et rien de plus, a savoir quelques jours de repos a la plage, a hippie land. Nous repartons donc ce soir, prochaine etape, Hampi, ancienne capitale de l'empire Vijayanagara.

2 commentaires:

Cynthia a dit…

CHICOS! QUE LINDAS FOTOS! TODAVIA NO ENTIENDO NADA DE LO QUE CUENTAN (YA VOY A ESTUDIAR FRANCES!) QUE BUEN VIAJE! DISFRUTEN POR MI! BESOS
CYN

Cynthia a dit…

chicos, hermosas fotos! que lindo viaje estan haciendo. no entiendo nada de lo que escriben, pero ya voy a aprender frances!!!! sigan disfrutando. besos. cyn
pd: ya escribi este mensaje pero se perdio, o lo veran dos veces, no entiendo que me dice porque esta todo en frances! =O)