16/01/2008

El Chaltén - Cerro Torre et Fitz Roy

El Chaltén est un petit village de montagne situé à 200 km environ de Calafate. La vie y est excessivement chère, plus que partout ailleurs où nous sommes allés en Amérique du Sud. Beaucoup d'Argentins de Buenos Aires viennent ici l'été pour chercher la fraîcheur, loin de l'étouffante chaleur de la capitale, au pied du massif du Fitz Roy. Bien qu'il ait beaucoup plu le jour de notre arrivée, le temps est ensuite allé en s'améliorant, et nous avons pu avoir deux très belles journées de randonnée. La première, nous avons pris la direction de la Laguna Torre, au pied du Cerro Torre et du Glaciar Grande. La Torre était malheureusement encore prise dans d'impénétrables nuages, qui ne se sont pas dissipés de toute la journée. La vue sur le glacier, le Cerro Solo et la lagune valaient néanmoins le coup d'oeil.
Glaciar Grande : un tiramisu géant ! Cerro Solo, surplombant la Laguna Torre
Après cette agréable promenade, nous sommes rentrés à notre hostal où nous avons fait la rencontre de Cynthia, une jeune Argentine fort sympathique. Cynthia a décidé il y a environ un an et demi de quitter sa famille à Buenos Aires pour partir vivre en Europe. Après avoir suivi des cours intensifs d'allemand pendant quelques mois à Berlin, elle a réussi à décrocher un job dans un hôtel de Majorque. Cela faisait un an et demi qu'elle n'était pas rentrée en Argentine, et elle profite cette année de la basse saison en Espagne pour rendre visite à sa famille. Cynthia nous a en tout cas promis de nous faire découvrir Buenos Aires en compagnie de ses amis, ce que nous attendons avec impatience ! Le lendemain, Cynthia nous a accompagnés pour notre dernière marche dans les Andes. Pour conclure en beauté les quelques 30 jours de randonnée que nous avons effectués lors de ces 3 mois en Amérique du Sud, nous avons profité du temps exceptionnel que nous avions et avons marché plus d'une douzaine d'heures dans la journée, effectuant une boucle que beaucoup de trekkers font en 3 jours, avec 2 nuits sous tente. Nous avons commencé par nous rendre à la Laguna de los Tres, au pied du Cerro Fitz Roy. Les aiguilles et pics acérés de cet impressionnant massif montagneux se reflètent dans la petite lagune, offrant un panorama incroyable.
Massif du Fitz Roy, vu depuis le premier mirador Condor en plein vol, juste avant la Laguna de los Tres
Eaux turquoises de la Laguna de los Tres
Pics vertigineux du Fitz Roy, depuis la Laguna de los Tres
Aiguille Poincenot au dessus de la Laguna Sucia
Après avoir pris notre pique-nique dans cet endroit magique, nous sommes redescendus et avons effectué une longue traversée jusqu'à la vallée de la Torre, où nous étions la veille, pour ensuite remonter jusqu'à la Laguna Torre. Le Cerro Torre était cette fois bien dégagé, et ce pic vertigineux, objectif de nombre de vituoses de l'escalade dans la région, situé tout contre le Campo de Hielo, est, à n'en pas douter, au moins aussi impressionnant que le Fitz Roy.
Massif de la Torre Aiguille vertigineuse de la Torre, vue depuis la Laguna Torre
Après avoir profité du paysage depuis le bord de la lagune, il ne nous restait plus qu'à rentrer jusqu'à El Chaltén, au terme d'une épuisante journée de marche. Nous avons ensuite passé la soirée en compagnie de Cynthia et de Tristan et Laurence, à qui nous avons malheureusement du faire nos adieux. Nous leur souhaitons le meilleur, et espérons bien les revoir au cours de nos voyages futurs ! Aujourd'hui, nous avons quitté El Chaltén très tôt dans la matinée, et nous avons entamé un long marathon de plus de 30 heures de bus qui doit nous amener à Puerto Madryn, demain en début d'après midi, à proximité de la réserve de la Péninsule de Valdés, dernière étape avant Buenos Aires !

2 commentaires:

sylvia a dit…

C'est toujour aussi magnifique, surement fatiguant, mais vous avez l'air en pleine forme sur les photos. Bientôt le retour, bisou et bonne continuation à vous deux

Maël a dit…

Hey les mecs,
je vous attends en haut de la montagne venez me chercher !