24/01/2008

Buenos Aires

Après un mois passé en Patagonie à explorer cette région encore très sauvage et au climat si rude, nous voilà arrivés à Buenos Aires, la célèbre capitale argentine, pour y passer nos derniers jours en Amérique du Sud. A cette époque de l'année, il y fait excessivement chaud, la température atteignant parfois les 40 degrés, et le soleil est de plomb. Comme cette période est également celle des grandes vacances en Argentine, beaucoup de porteños, les habitants de Buenos Aires, et en particulier les étudiants, fuient la canicule et partent vers le Sud chercher la fraîcheur patagonienne. Ainsi, ce n'est assurément pas le meilleur moment pour visiter la ville, puisqu'il y a beaucoup moins d'animation et que les rues se vident rapidement à la nuit tombée, contrairement à ce qu'il se passe (paraît-il) le reste de l'année. Nous avons donc été pas mal déçus sur ce point précis, étant donné tout ce qu'on nous avait dit sur la vie nocturne incroyable du lieu. Nous avons cependant bravé la chaleur pour visiter les principaux centres d'intérêt de la ville, comme la Casa Rosada, aujourd'hui demeure du Président argentin, le charmant quartier historique de La Boca, dominé par le stade où évolue la célèbre équipe de Boca Junior, ou encore le cimetière de La Recoleta, immense et rempli de mausolées plus tape-a-l'oeil les uns que les autres. La ville est, un peu comme Santiago, très similaire à ses homologues européennes, avec ses grandes avenues, ses petites rues piétonnes pavées, ses bars, ses quartiers d'affaire hérissés de gratte-ciels... Yohann a pour sa part eu l'occasion de visiter les hôpitaux de la ville, suite à la rencontre malchanceuse entre son oeil et une poussière de métal, alors que l'on marchait tranquillement dans la rue. Rien de grave, mais un joli pansement qu'il a du garder quelques jours, une photo devrait bientôt suivre !
La Casa Rosada
Le quartier de la Boca

Le cimetière de la Recoleta, surplombé par une affiche typiquement argentine...
Yohann avec son fameux bandeau, et James un de nos amis australiens !
Nous nous sommes également réhabitués à la vie de citadins, et aux sorties dans les bars ou restaurants, dont nous nous étions privées en Patagonie vu le prix exorbitant que cela nous aurait coûté. Nous en avons profité pour revoir pas mal d'amis, australiens pour la plupart, rencontrés au cours de notre voyage et que nous avons retrouvés à Buenos Aires en même temps que nous. Nous regrettons d'autant plus de ne pas pouvoir nous rendre en Australie cette année, mais ce sera assurément pour plus tard, tant tous les Australiens que nous avons rencontrés sont sympathiques et tant ils nous ont donnés envie de visiter leur pays. Nous avons aussi retrouvé Cynthia, que nous avions quittée à El Chaltén, et avec qui nous avons passé lusieurs soirées. Elle a pu nous servir de guide, et nous a aidés à visiter la ville, nous conduisant dans quelques bars, glaciers et parillas sympas (les parillas sont des restaurants typiques d'Argentine où l'on mange d'énormes morceaux de viande grillée au barbecue, parfois à volonté) en compagnie de ses amies. Nous avons aussi pu goûter à la culture du tango, si prononcée à Buenos Aires. Nous avons pris quelques cours et assisté à quelques show, suffisamment pour nous rendre compte de l'élégance et de la sensualité de cette danse. Malheureusement, compte tenu du nombre de personnes que l'on a croisées s'étant fait voler quelque chose à Buenos Aires, nous nous sommes rarement encombrés de nos appareils photos et avons peu de photos à publier ici.
L'obélisque de Buenos Aires

Derniers au-revoirs à Cynthia...

Nous avons donc bien profité de Buenos Aires durant cette courte semaine. Nous prenons notre vol pour Paris dans quelques heures seulement et nous nous préparons à faire nos adieux à l'Amérique du Sud. Les pays qui nous auront le plus marqué sont de loin le Pérou et la Bolivie, et nous y retournerons très certainement un jour pour trekker dans les Andes. La Patagonie nous a également plu, mais le climat, très pluvieux même en plein été, et surtout le nombre beaucoup trop élevé de touristes nous ont déçus. Ces trois premiers mois de voyage seront en tout cas passés très vite, nous en sommes déjà à un tiers de notre voyage. Nous sommes cependant très heureux de repasser en France pour quelques semaines, avant de débuter la seconde partie de notre périple, la plus longue et sans aucun doute la plus dépaysante, en Asie cette fois. Nous remercions toutes les personnes qui nous ont suivis sur ce blog tout au long de ces 3 mois, et spécialement tous ceux qui ont laissé des commentaires, rendant le blog plus vivant. Nous vous donnons maintenant rendez-vous le 15 février pour la suite du voyage !

6 commentaires:

Pierre a dit…

Bienvenue en France. Vous allez voir c'est pas mal la France comme pays :)

Anonyme a dit…

C'est la mi-temps, 15 jours pour se ressourcer avant la deuxième longue étape. En tout cas, nous sommes très impatients de votre retour.
Mum

Anonyme a dit…

Pas de problème, nous serons également très fidèles pour la suite du voyage.
Bon séjour en France.
Amitiés.
Famille Augereau

Tristan et Laurence a dit…

Salut vous 2,

Vous pouvez nous dire où vous êtes allés pour le Tango?

On est depuis quelques jours à Buenos Aires et la ville nous plaît beaucoup.

Et vous, bientôt à nouveau sur la route? On suivra vos aventures!
Tristan et Laurence

Eddy a dit…

Hola !

Je me souviens plus exactement, on est allés une fois à un petit cours pour débutants, ça devait être sur la calle defensa, aux alentours du 1050 je dirais...

Et la 2è fois on est allés à un show très sympa pour une petite quinzaine de pesos sur Peru 571. Il y avait des cours pour débutants aussi juste avant le show mais on y est allés que pour le show cette fois là, à partir de 23h. En tout cas c'etait tres sympa, voici le site internet du truc : http://www.elafronte.com.ar/content.html

Voila, voila, en espérant que cela vous soit utile !

De notre côté on est prêts à reprendre la route, plus qu'une petite semaine en France. Profitez bien de la fin de votre séjour, à bientôt !

Anonyme a dit…

bonne chance pour la suite





nicole