07/11/2007

La vallée Sacrée

Nous sommes partis de Cusco pour visiter en 2 jours les principales ruines de la vallée sacrée des Incas. Cette vallée suit le Rio Urubamba et se termine à Aguas Calientes, au pied du fameux Machu Picchu. Nous avons commencé par nous arrêter à Pisac, où les ruines d'une forteresse inca surplombent le village, situé plusieurs centaines de mètres en contrebas. Après une rude montée (les incas ne rigolaient pas avec les marches), nous avons atteint le sommet et avons découvert les superbes ruines de Pisac, qui, à l'image de Saqsaywaman pour Cusco, défendaient la vallée en contrebas.
Les ruines du fort de Pisac
Vue des ruines avec la vallée sacrée au loin
Après être redescendus, nous avons poursuivi notre chemin en direction d'Ollantaytambo, en bus puis en collectivo, et nous avons d'ailleurs découvert qu'il était possible de rentrer à 24 dans un van (si si c'est possible !). Les ruines d'Ollantaytambo, bien que moins impressionnantes que celles de Pisac, dominent elles aussi le village en contrebas, et sont remarquables de par les imposantes terrasses qui y mènent.
Les ruines d'Ollantaytambo
Après avoir passé la nuit à Ollantaytambo, nous sommes repartis, à nouveau en collectivo (seulement 20 personnes dans le van cette fois...), pour descendre à la hauteur du petit village de Tarabamba, à partir duquel nous avons continué à pied en direction des Salineras. Les Salineras sont des exploitations de sel, déjà utilisées à l'époque des incas. Elles offrent une vue très spectaculaire.
Les Salineras
Nous avons ensuite continué, toujours à pied, en direction de Moray. Moray était une sorte de laboratoire agricole qu'utilisaient les incas pour effectuer différents tests de culture. Encore une fois, le site est à couper le souffle !
Le site de Moray (il y a quelqu'un en bas au centre... oui c'est grand !)
Enfin, sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés au petit village de Chinchero. Après avoir vu toutes ces ruines plus incroyables les unes que les autres, Chinchero nous a paru beaucoup moins impressionnant, mais sympathique tout de même.
L'église de Chinchero, construite à côté de ruines incas
Après avoir visité tous ces sites de la vallée sacrée, ce qui nous frappe est à quel point les incas maitrisaient leur environnement montagneux, et à quel point ils étaient doués pour les constructions en pierre. Les pierres sont toujours impeccablement taillées et s'emboîtent toujours parfaitement les unes dans les autres.
Nous sommes de retour à Cusco et nous partons demain pour 4 jours de trek qui nous mèneront jusqu'au célèbre Machu Picchu, où nous serons samedi. Espérons que l'on aura beau temps !

1 commentaire:

annael a dit…

Bonjour, j'espère que tout va bien.
Vos photos sont tellement belles que j'ai même du mal à me dire que vous étiez là en vrai.
Je confirme pour le van. Ca peut meme se faire à 27, dont deux mamas. Mais c'est un peu éprouvant.
Bravo pour le blog, il est tout beau, et bien fourni.
Enjoy!
+