18/11/2007

La Paz

Après nos quelques jours passés au calme sur les bords du lac Titicaca, notre arrivée à La Paz, capitale de la Bolivie, fut pour le moins difficile. Comme la plupart des capitales, qui plus est du Tiers-Monde, La Paz est une ville immense, surpeuplée et polluée. En plus, nous avons été très surpris par les prix pratiqués, considérablement plus élevés qu'à Copacabana. Les premières heures au milieu du vacarme ambiant passées, nous avons cependant commencé à découvrir et mieux apprécier la ville. La Paz se situe au fond d'un cirque naturel et est surplombée par sa banlieue pauvre, El Alto, située sur l'altiplano au dessus, et qui compte à elle seule plus de 600 000 habitants, alors que La Paz en compte 850 000...
Vue de La Paz depuis El Alto
La Paz ne se distingue pas vraiment par ses monuments, mais plutôt par ses marchés et l'agitation qui y règne. On peut absolument tout trouver, de l'artisanat local et autres souvenirs dans les Calle Linares ou Sagárnaga aux contrefaçons de grandes marques au Mercado Negro, en passant par les foetus de lama séchés et autres pierres porte-bonheur au Mercado de Hechicería, le marché aux sorcières. Nous y avons donc passé de longues heures, à négocier, à marchander, et avons enfin pu terminer nos achats pour Noël (et oui, même si on est à l'autre bout du monde on y pense à Noël !).
Calle Linares
Nous avons également découvert l'altiplano aux alentours de La Paz lors d'une excursion à la journée aux ruines de Tiahuanaco, situées à 70 km de la ville. Ces ruines sont les vestiges d'une civilisation pré-inca, la civilisation Tiahuanaco, qui aurait dominé la région pendant très longtemps avant l'arrivée des Incas. L'entrée du site était excessivement chère, mais ici, il y a toujours moyen de s'arranger, et les gardes étaient visiblement coutumiers du petit bakchich pour fermer les yeux puisque ce sont eux-mêmes qui nous l'ont proposé... Venant du Pérou, et bien que Tiahuanaco constitue le site archéologique le plus important de Bolivie, les ruines en elles-mêmes ne nous ont pas semblé présenter un énorme intérêt, en dehors du fait que c'étaient les premières ruines pré-incas que nous avions l'occasion de voir. La promenade fut cependant très agréable, cela nous a permis de nous sortir un peu du vacarme et de la pollution de La Paz, et de découvrir la campagne alentour.
Ruines de Tiahuanaco
Avant de quitter La Paz, nous avons décidé d'effectuer un trek de 5 jours dans la région afin de découvrir la magnifique Cordillera Real et les Yungas, qui constituent les prémices de la forêt amazonienne sur les contreforts des Andes. Nous partons donc demain, lundi, pour le petit village de Lambate situé à une centaine de km de La Paz, depuis lequel nous allons partir pour le trek dit de Yunga Cruz. Apres quelques 2000m de dénivelée (en un seul jour semble-t-il, ça risque d'être sportif !), nous devrions passer un col à 4300m avant de redescendre de 3000m jusqu'aux Yungas. Une fois de plus, la seule incertitude concerne la météo, nous espérons être aussi chanceux que pour nos précédents treks et avoir un temps dégagé pour le passage du col, duquel la vue est paraît-il incroyable !

5 commentaires:

Cokounet a dit…

Petite question :
Vous vous trimballez tous les Lonely Planets de l'Amérique du Sud ou vous avez trouvé une autre solution ? Parce que quand on fait 4 ou 5 pays à la suite, ça commence à devenir un peu pesant ?

Renaud a dit…

Entre nous Eddy je me passerai bien d'un foetus de Lama pour Noel... Bonne route

Eddy a dit…

Il existe des lonely par continent, moins complets sur chaque pays que le lonely du pays en question evidemment, mais suffisamment pour avoir l'essentiel. On en a un pour l'Amerique du Sud de 1000 pages, et pour l'Asie y en a un qui fait toute l'Asie du Sud Est, et un qui fait toute l'Inde. ça fera 2 gros paves a porter au lieu de 7 petits^^

@Renaud : pourtant les foetus de llama séchés, si t'en mets un sous les fondations de ta maison, ça devrait te porter bonheur toute ta vie...

Tristan et Laurence a dit…

Salut les baroudeurs,
Pendant que vous affrontez les dénivelés, nous sommes encore dans l'agitation de La Paz. Demain, direction Coroico puis dans 3-4 jours Cochabamba. On s'y croisera peut-être?
Ps: grèves prévues à La Paz le 26/11
Hasta la proxima
Tristan et Laurence (les Belges)

Anonyme a dit…

merci de ta carte eddy du machu picchu ; cela nous a fait très plaisir ; bon courage pour le treck ; nous découvrons des merveilleuses régions à travers ton blog ; biz

marie-noelle, jean-paul et julien